SELECT * FROM cms_module_banners WHERE (category_id = "62") AND (expires > '2021-04-20 02:29:12' or isnull(expires)) AND (max_impressions = 0 OR num_impressions < max_impressions) ORDER BY RAND() LIMIT 0,1
21/03/2014

Marianna Krupnitskaya, sa victoire made in France


News Apnée

En partant du 11ème Open indoor de la Ciotat, la remarque d'un spectateur nous interpelle " Tu vois, la russe ( Marianna Krupnitkaya), elle est venue, elle a vu et elle a vaincu. Ce sont des machines à gagner !" Si le raisonnement est un peu rapide, il faut avouer qu'à avoir vu évoluer la championne ce n'est pas faut non plus. Une glisse et une technique de nage rare ont fait de cette nouvelle venue dans le Sud un des points forts du week end. Une interview s'imposait !

 

Marianna Krupnitskaya

 

Psmcafe.com : Salut , en route pour la présentation : Nom, prénom, age, vécu sportif en dehors de l'apnée et job ?

Marianna Krupnitskaya : Salut à tous, j'ai 23 ans et dans le passé j'ai été nageuse en compétition pendant 10 années. Je suis d'ailleurs coach en natation. Je viens juste de finir l'université il y a un an et pour le moment je travaille comme entraineur freelance en apnée et natation.

 

2 - Comment es tu arrivée à l'apnée ?

M K: J'ai réellement commencé à m'entrainer en apnée il y a deux ans. Mais j'avais déjà découvert la plongée en 2008. J'avais un ami passé pour un cour d'apnée et alors que nous attendions notre matériel dans la piscine il me demanda " Saurais tu faire une longueur sans respirer ? C'était 25 m et je n'avais pas de palmes. Je lui dis " bien sure !" et je le fis facilement. Alors il me demanda si je saurais en faire deux longueurs, ce que je fis. Puis 3 longueurs et je les fis aussi ! J'avoue que lui comme moi étions assez impressionés alors j'ai commencé à lire à propos de l'apnée, l'entraînement et la physiologie...pour arriver il y a 2 ans dans une piscine pour m'entrainer vraiment et attaquer les compétitions.  Ce feeling de compétition me manque souvent d'ailleurs.

 

3 - Quels sont tes records et titres ?

M K: Dans la piscine je fais 6 min 31 en statique, 172m en dynamique et 129 en Dynamique sans palmes. En mer  j'ai fait 76m en poids constant, 54 en sans palmes et 64 en immersion libre. Mes titres ? je suis double championne de Russie (quand Natalia n'est pas là ah ah) et j'ai bien entendu gagné quelques compétitions mais comme vous le savez tous il n'y a pas de records nationaux en Russie si vous êtes un fille lol !

 

Marianna Krupnitskaya

 

 

4 - Tu as gagné le général à La Ciotat pour le 11ème Open AIDA. Comment as tu vécu cette compétition et cette victoire ?

M K : Vous pouvez retrouver mes impressions sur cette compétition sur mon facebook : Marianna Krupnitskaya . Je pourrais résumer par le fait qu'il s'agit de ma première compétition cette année et que je pensais que je n'étais pas vraiment entrainée en piscine. Au final je suis contente car cela a marché et la compétition était très sympa, bien organisée avec une trés jolie atmosphère, du soleil et quelques vieux amis. Alors oui j'étais très contente d'y être !

 

5 - Et maintenant quels sont tes objectifs ?

M K : Oh je n'ai pas d'objectifs tels des records du monde ou quelques choses comme cela. Je fais seulement ce que j'aime faire, je retiens ma respiration et je suis le déroulement de la journée sans plus de prise de tête. Je suis plus interessée par " combien je peux faire ?" A chaque fois que je retiens ma respiration, cela me semble facile et j'ai l'impression que je peux toujours aller plus loin. Alors la vrai question est : qu'est ce que je vais pouvoir faire la prochaine fois ! C'est pourquoi je fais des compétitions. Je vois la compétition comme un check point réel pour l'esprit.

 

Marianna Krupnitskaya

 

 

6 - Ta prochaine compétition ?

M K : La prochaine ? Quelques unes en Russie et aussi une en Egypte plus tard.

 

7 - La Russie semble être un bon endroit où naître si l'on veut être un champion en apnée et ce ne sont pas les perfs de Natalia Molchanova, Alexey ... qui nous feront penser l'inverse. Comment expliques tu cela ?

M K : C'est amusant d'entendre cela mais je pense que peu importe l'endroit où l'on naît pour performer en apnée. Il suffit de s'entraîner dur le corps autant que l'esprit. C'est la clef de l'excellence et d'un travail difficile !

 

Marianna Krupnitskaya

 

8 - Tu as une glisse assez impressionante en dynamique sans palmes, comment fais tu ?

M K : Oh merci ! Pour ma technique c'est assez simple, j'ai passé toute ma vie dans une pisicne pour finir par m'entraîner pendant 10 ans deux fois par jour. C'est le secret ! C'est comme le vélo, apprends une fois et tu n'oublieras jamais ! J'en profite ici pour remercier tous mes coachs en natation.

 

9 - A propos d'entraînement, qu'elle est la Marianna's way of training ? Et que conseillerais tu à nos lecteurs qui débutent l'apnée ?

M K : Mon entraînement est de ne pas être SURentraînée. C'est ma plus grande peur ! Alors je prends du plaisir et m'entraîne dur sans jamais faire mon max. C'est aussi ce que je conseillerais. Le max, je le fais en compétition lorsque la motivation est réelle. Pour les débutants je leur conseillerais de s'analyser eux même en toute objectivité, et se demander qu'est ce qui leur a fait arreter l'apnée et reprendre une respiration. Je rappellerai qu'en apnée 80% se passe dans la tête !

 

10 - Côté matos, qu'utilises tu ? Et quels sont tes incontournables ?

M K : J'ai perdu ma monopalme ! C'était à Moscou et comme j'avais trop de bagages j'ai du la laisser. Elle avait été faite par un ukrénien un mono très spéciale pour moi. Pour moi en mer, les meilleures combinaisons sont les Oceaner, très confortables, on ne la sent pas. En piscine je préfère des combinaisons fines comme l'aquasphère et pour l'entraînement quelque chose de plus épais.  J'aime bien ma combinaison Speedo, 2mm est parfaite pour la piscine !

 

11 - Tu es instructeurs SSi en apnée, quelle est ta vie ?

M K : Oui je suis intructeur Apnée SSI. Ma vie est celle d'un prestataire freelance, je m'entraine, je fais des compétitions, je voyage..; Par ailleurs cette année, nous avons commencé un projet au Pérou avec des surfers et nous travaillons énormément là dessus !

 

 

 

12 - Nous pensons, chez psmcafe.com, que l'apnée et ses athlètes ne sont pas suffisamment reconnu comme pourraient l'être des champions en natation par exemple, que manque t il selon toi ?

M K : Pour nous faire plus connaître ? Plus de télé probablement ! Un grand nombre de mes amis, lorsque nous parlons apnée, me demandent toujours " on pourra te suivre à la télé ? " Et rien. Alors oui, plus de reportages sur des apnéistes et leur vie pourraient faire du bien, il y en a mais pas assez je pense !

 

13 - Apnée en piscine ou en mer, quelle est ta favorite place ?

M K : La piscine et la mer sont complètement différents pour moi. Il est bien plus dur d'être en piscine après le calme et la sérénité de la mer. Je fais les deux comme une vraie apnéiste russe mais bien entendu la mer c'est ce que j'adore ! Cette couleur bleu ne saurait être résumée par des mots...

 

14 - Le mot de la fin ?

M K : Merci à tous de me lire et vous pourrez continuer à suivre mes aventures sur ma page facebook et si je peux vous apporter quelque chose je serai alors heureuse !

 

 

Merci à elle et encore bravo pour ces résultats !

 

 


© Copyright Thomas PONS pour PSM-CAFE
Site propulsé par CMS Made Simple