SELECT * FROM cms_module_banners WHERE (category_id = "62") AND (expires > '2021-04-20 03:04:05' or isnull(expires)) AND (max_impressions = 0 OR num_impressions < max_impressions) ORDER BY RAND() LIMIT 0,1
26/11/2013

Alice Modolo, retour sur son année 2013.


News Apnée

2013 fut une année d'exception pour l'apnée française et notamment pour la niçoise Alice Modolo. Une belle occasion pour revenir avec elle sur les temps forts de cette année.

 

Alice Modolo

 

Psmcafe.com: 1- Si tu le veux, on fait une petit retour chrono sur un des moments forts de ta saison: ton record qui passe de 77 à 81 m en trois jours. Peux tu nous parler de cet épisode de progression peu commune ? 2- 82m c'est pour quand ?

Alice Modolo: Med Cup 2013, à Mirtos, 15 jours d'immersion au fond de moi même en compagnie de la French Mafia (Guillaume Néry, Rémy Dubern, Marick Le herissé). Aventure riche d'enseignements, débordante d'émotions avec à la clef, 3 records de France et surtout de magnifiques plongées et la perspective d'aller plus loin. Flash back sur cet épisode marquant de ma saison.

Fraîchement installée sur la Côte d'Azur, j'ai pu m'adonner aux sorties mer régulièrement ce qui était de bon présage pour la suite de ma saison. J'ai très vite retrouvé mon meilleur niveau et la soif de perf à commencer à me tenailler. Mais voilà, ma progression s'est vu stoppée net au mur des 77m. Barrière à laquelle je m'étais déjà heurtée 2 mois auparavant lors d'une session d'entrainement à l'égyptienne. Et déjà, le message était clair mais trop difficile à accepter et à digérer sur le moment. J'ai voulu croire naïvement que tout aller rentrer dans l'ordre. Mais impossible de se défiler. Affronter la difficulté était la seule solution. C'est dans ce climat d'incertitude et de doute que j'ai plongé mes palmes dans les eaux crétoises. J'ai vite compris que l'enjeu de cette compétition ne serait pas tant de battre le record de France détenu par Aurore Asso à 76m, mais bien d'élucider les énigmes que mon corps et mon esprit avaient fait naître sur le chemin des 80 m. Et face à mon impuissance et mon désarroi, j'ai trouvé les ressources nécessaires aux côtés de Blue Addiction, alias Rémy Dubern. Sa passion, son expérience, son écoute, sa rigueur, son professionnalisme...ont eu raison de mes démons!

Blue Addiction m'a guidée pas à pas; 77, 79 puis 81m; des plongées inoubliables. Et pour sur; si 82m est la prochaine étape ce sera pour revivre ces sensations exceptionnelles.

 

Alice Modolo

 

3- Si on te connaissait en mer, beaucoup te voyait surtout comme une grande spécialiste des records en milieu chloré. Une nouvelle voie ?

En effet, j'ai du me contenter du milieu chloré pendant pas mal d'années à cause de contraintes géographiques mais c'est ce qui fait ma force aujourd'hui, quand on connait les exigences du travail en piscine.

Toute l’expérience que j'ai acquise autour des bassins m'a permis de gravir les échelons en mer beaucoup plus rapidement et sereinement même si ce sont des disciplines qui font appel à des aptitudes foncièrement différentes.

 

4- Et le sans palmes, des objectifs ?

J'ai goûté à l'immersion libre cette année, ça m'a plutôt réussi. Pourquoi pas essayer le sans palme!

 

Alice Modolo

 

5- Puis te voilà parti pour Kalamata, on te savait un peu fatiguée peux tu nous en dire un peu plus ?

J'ai eu des signaux d'alerte 3 semaines avant de partir pour les championnats du monde. J'ai essayé de faire face en étant à l'écoute de mes sensations mais il était difficile de faire marche arrière. Le corps et le mental ont leurs limites. J'ai eu une saison chargée en records à ma grande satisfaction; 183m en DYN, 81m en constant, 71m en immersion libre. Je suis un peu passée à côté des championnats du monde même si j'ai tenu jusqu'au bout en terminant 7ème. Était-ce une erreur stratégique?! Je n'ai aucun regret. J'aime vivre l'instant présent et me laisser guider par mon instinct, mes envies et l'énergie que me communique les personnes qui m'entourent. Il était difficile pour moi de ne pas profiter de cet élan de progression incroyable.

 

 

6- La nouvelle saison arrive, prête à se regonfler à bloc ?

Une de mes erreurs cette année est de ne pas avoir fait de pause. Je m'octroie donc un bon break avant de repartir à fond!

 

7- As tu adopté un entraînement particulier ?

Comme je l'évoquais précédemment, depuis mes débuts, j'aime me laisser porter par mes envies, mes rencontres. J'ai travaillé, jusqu'à cette année, très spécifiquement l'apnée, en piscine ou en vélo d'appartement, ce qui m'a permis d'apprendre à me connaître "mentalement" et cette année, j'ai ressenti le besoin de me bâtir plus "physiquement". J'ai donc suivi, en binôme avec Guillaume Bussière, une préparation physique générale aux côtés de Nicolas Mariettan.

Et venant de m'installer sur la Côte d'Azur, mes objectifs de l'année étaient en mer. J'ai donc axé mon entraînement sur l'acclimatation à la profondeur avec des sorties "mer" régulières.

 

8- Côté matos, peux tu nous parler de tes classiques ?

Je commence à affiner mes réglages même si pour moi le matériel c'est que du bonus.

Mes classiques :

- ma monopalme, en fibres de verre, une Oleg, que je traine en mer comme en piscine.

- au niveau combinaison, l'hydra réversible 3mm de chez Dessault me suit depuis 2ans pour mes perfs en mer.

- une nouvelle longe, apneautic, avec un système de sécurité bien étudié.

- une combinaison de nage pour mes perfs en piscine.

 

9- Tes prochains objectifs ?

L'envie commence à revenir, les futurs challenges ne devraient pas tarder. Affaire à suivre...

 

Alice Modolo

 

10- Avec une si belle progression en mer cette année, selon toi, quelles sont les clés d'une progression de qualité en poids constant ?

Se laisser le temps de progresser

Ne pas brûler les étapes

Etre à l'écoute de mes sensations, mes envies

Etre bien entourée et conseillée.

 

11- Et côté piscine, vu les résultats des derniers championnats du Monde à Belgrade et Kazan, motivée ?

Peut-être qu'un trio Jacquin/Asso/Modolo me ferait retourner en piscine ;-)

 

12- 2013 aura été une très belle année apnéique pour la France, toutes fédé confondues, comment l'expliques tu ?

Je dirai tout simplement que les apnéistes français deviennent de plus en plus professionnels et des athlètes à part entière.

 

Le mot de la fin ?

Je dédie ces belles victoires à ma famille, mes amis, mon entourage, à tous ceux qui croient en moi ; sans oublier mon ange gardien qui veille sur moi comme jamais.

 

Merci à elle que nous ne manquerons pas de suivre la saison prochaine !

 


© Copyright Thomas PONS pour PSM-CAFE
Site propulsé par CMS Made Simple