SELECT * FROM cms_module_banners WHERE (category_id = "62") AND (expires > '2021-04-17 11:02:22' or isnull(expires)) AND (max_impressions = 0 OR num_impressions < max_impressions) ORDER BY RAND() LIMIT 0,1
13/10/2012

AIDA Nice 2012, vu par Christian Maldamé


News Apnée

Que se passe t il lorsqu'un compétiteur et membre de l'équipe de France passe de l'autre côté de l'histoire pour devenir pour un championnat du monde coach de l'équipe de France. Christian Maldamé le plus français des suisses est cet homme, histoire d'une rencontre !

 

Maldamé AIDA 2012

1 Alors heureux ?

Christian Maldamé: Oui, je trouve que les résultats de cette année sont très bon au global avec 2 médailles d'argents.
C'est une première dans l'histoire de l'apnée française : équipe homme et femme sur le podium des championnats du monde par équipe AIDA.

 

2 Comment le compétiteur que tu es a t il vécu cet évênement du côté coach ?

CM: Les 2 côtés sont vraiment différents. Côté coach on ne ressent pas la pression 'd'avant perf' et cela permet d'être plus tranquille pendant les épreuves.
Mais au cours des perfs, on a l'impression de 'vivre' ce que font les athlètes et ça génère un stress et une émotion importante.
Par contre le coaching de l'équipe au global : coaching individuel, comités d'épreuves, briefings/débriefings, logistique, demandent énormément de temps et d'énergie, et je fini ces championnats plus fatigué que si j'avais été athlète !

 

3 Quel est selon toi le secret de cette réussite ?

CM: Les équipes hommes et femmes étaient d'un très bon niveau global sur le papier. Les podiums étaient à notre portée sur le papier, sous réserve qu'il n'y ai pas d'erreur. C'est donc la première clé : des athlètes solides individuellement avec un excellent niveau au total des 3.
La deuxième clé a été de gérer ce bon niveau et d'éviter une erreur qui aurait alors pu reléguer les équipes au fin fond du classement. C'est le travail de coaching que nous avons effectué sur les athlètes avec Cyril Paulet et Frédéric Lemaître.
Enfin, l'esprit d'équipe a joué un rôle important. Les athlètes ont su transmettre leur force au groupe en délaissant leurs objectifs individuels.

 

Maldamé AIDA 2012

Christian Maldamé et Alice Modolo

 

4 Mer piscine, selon toi, où doit on encore progresser afin d'atteindre l'or ?

CM: Les athlètes ont tous des forces et faiblesses différentes. Si nous voulons atteindre l'or, il me parait nécessaire que les athlètes progressent de manière significative dans leur discipline 'faible', ils pourront alors aller régater avec les premiers qui ont un très bon niveau global.

 

5 Que t'a appris cet évênement ?

CM: Que rien ne se passe comme prévu (c'est pas vraiment une surprise ;-) ), et que la communication entre staff, athlètes,... est un facteur clé de la réussite !

 

 

6 Quel est ton souvenir le plus marquant de cette dernière semaine ?

CM: Les épreuves en mer ont commencé fort, avec une grosse annonce de Guillaume Nery 114m qu'il a réussi avec Brio.
Dans ce contexte, la zone de compétition était immense, avec des spectateurs et une nuée de journaliste. Un cadre impressionant et un stress maximum pour commencer la compétition. C'est un des point qui m'a marqué.
Enfin, j'ai trouvé beau que garçons et filles soient enfin ensemble sur un podium...

 

 

7 Avec l'arrivée de Sophie Jacquin, on peut constater un rapprochement AIDA/FFESSM, a quand une équipe commune ?

CM: Les athlètes peuvent enfin choisir librement les compétitions auxquels ils veulent participer (quel que soit la fédération), et c'est très bien pour tous. Pour le reste, je n'ai aucune information qui aille dans cette direction.

 

8 Morgan en 3 mots

CM: Solidité, Polyvalence, Sérieux

 

Maldamé AIDA 2012

Christian Maldamé et Guillaume Nery

 

9 Guillaume en 3 mots

CM: Poids constant, Fougue, Maitrise

 

10 Fred en 3 mots

CM: Athlète, Dynamique, Mental


11 Aurore en 3 mots

CM: Poids constant, Volonté, Physique

 

12 Sophie en 3 mots

CM: Athlète, Préparation, Ouverture

 

13 Alice en 3 mots

CM: Détermination, Polyvalence, Écoute

 


14 le mot de la fin ?

CM: Côté femmes, une équipe est née, l'avenir nous dira si elle peut se hisser un cran au dessus pour aller 'taquiner' les japonaises.
Côté hommes, la qualité des d'athlètes actuels et le potentiel des suivants est de bon présage pour une suite !
Rendez-vous en 2014 pour la suite à ces championnats et un grand merci à Claude Chapuis et ses bénévoles ainsi qu'à toute l'équipe AIDA France pour l'organisation et le suivi de ces championnats du monde.

 

 

 


© Copyright Thomas PONS pour PSM-CAFE
Site propulsé par CMS Made Simple