SELECT * FROM cms_module_banners WHERE (category_id = "63") AND (expires > '2021-04-22 18:29:11' or isnull(expires)) AND (max_impressions = 0 OR num_impressions < max_impressions) ORDER BY RAND() LIMIT 0,1
17/11/2011

Attaques de requins


News Psm

L'île de la Réunion voit malheureusement son nombre d'attaques de requins une nouvelle fois augmenté.

 

Ce vendredi 11 novembre, dans l'Anse des Cascades à Sainte-Rose, dans l'Est de l'île, un pêcheur sous-marin de 42 ans, originaire de Saint Joseph, participait à une sortie pêche avec 3 amis. Vers 12 h 30, alors qu'il se trouvait à 50 m du bord, en remontant d'une apnée où il avait pris un poisson, un requin l'a attaqué par derrière lui sectionnant la palme et le pieds par la même occasion. Secouru par ses amis, l'homme fut transporté à la Clinique de Saint Benoît, mais ses jours ne sont pas en danger.

 

Anse des Cascades

Il s'agit de la 6ème attaques de squales depuis le début de l'année, dont deux ont été mortelles. C'est la première fois qu'un plongeur est victime d'une attaque, surtout que celle ci s'est déroulée à l'opposé de la zone où les autres attaques ont eu lieu.

 

A noter que les plages de Roche Noir à Saint Gilles a été rouverte à la baignade mais avec un dispositif de protection et que la plage de Boucan Canot est toujours interdite.

 

Pour essayer de faire avancer ce dossier et comprendre pourquoi toutes ces attaques, le Comité Régional de la Réunion FFESSM, après avoir mis en place une collecte d'informations et d'observations auprès des clubs de plongée, va mettre en place une campagne de marquage de 10 requins à l'aide de tags acoustiques. Pour ce faire, les commercants de Saint Gilles ainsi que les plongeurs ont fait appel à deux apnéistes professionnels, habitués de ce genre de travail : Fred BUYLE, que tout le monde connaît, ainsi que William Winram, athlète canadien, également spécialiste des requins.

 

Fred BUYLE est arrivé ce matin à la Réunion avec son équipe. La première plongée de marquage est programmée ce lundi sur une zone allant de la Baie de Saint-Paul à la plage des Trois Bassins.

 

image Linfo.re

Les balises seront posées à l'aide de harpons spécialement conçus pour l'occasion avec une surveillance vidéo afin d'identifier les individus. Ces balises ont une autonomie de trois mois, et permettront de relever et comprendre les déplacements des requins dans la zone.

 

Affaire à suivre...

 


© Copyright Thomas PONS pour PSM-CAFE
Site propulsé par CMS Made Simple