SELECT * FROM cms_module_banners WHERE (category_id = "62") AND (expires > '2021-04-17 10:59:37' or isnull(expires)) AND (max_impressions = 0 OR num_impressions < max_impressions) ORDER BY RAND() LIMIT 0,1
28/11/2009

Dean's Blue Hole 2009: l'oeil de Patrick Poggi


News Apnée

Première visite dans ce lieu mythique qu'est le Dean's Blue Hole, Patrick Poggi a accepté de repondre à nos questions sur cette évênement extraordinaire.

 

 

Psmcafe:- Le Dean's blue hole destination exceptionnelle, tes impressions ?

Patrick Poggi: Le Dean's blue hole, oui vraiment une destination incroyable. Un trou là, je sais pas, ca paraît surréaliste en arrivant !

Patrick Poggi Bien sûr comme tout le monde j’avais vu des photos ou des vidéos…
Mais quelle vision incroyable d’arriver ici.
Une piste en terre. .. On se demande dans un premier temps où ca va nous mener puis une plage de sable extra fin et blanc, des eaux turquoise presque comme en Corse… Bon… un peu moins beaux mais ca le fait quand même(rires).
Une falaise qui forme une arène et là, ce « hole » avec une couleur bleu foncé. On marche sur le sable, on entre dans l’eau, la profondeur est de 10cm puis 20cm puis 30cm et la dernière enjambée nous fait tomber dans le vide… un vide plein d’eau qui tombe à 200 m !
Oula ! Gros vertige pour la première sensation.


Puis en deuxième : une sensation d’aspiration quand on glisse le long de la falaise.
Troisième sensation : pas très agréable finalement c’est bizzare quand même : Ce n’est pas bleu quand on descend… pas l’habitude de ca et cela fait peur quand même, j’avoue : « angoisse »
Quatrième sensation : Bon finalement, si d’autres le font pourquoi pas moi après tout. Et enfin les premiers repères arrivent très vite.
Cinquième sensation : C’est vraiment le top finalement, pas de courant, un bleu vert-dark (nouvelle couleur). Dommage la visibilité n’est pas géniale juste 10 à 15 mètres. C’est un peu dommage, l’eau est un peu chargée. Tant pis, l’eau est quand même à 27 - 28°C. Je ne sais pas j’ai jamais touché de thermocline.

Et puis, ces falaises-tribunes qui nous observent et cette plage ! L’impression est la même que quand on entre sur un stade de foot. On devient les acteurs d’un monde sous marin avec plein de poissons et 2 énormes tarpons qui nous jugent sur notre technique.

 

le Dean's Blue Hole

 

Psmcafe:- le CNF vient de commencer pour les hommes, est ce que cela t'apporte un plus pour ta futur perf?

Patrick Poggi: Oui déjà, c’est très bon pour l’ambiance collective, on entre dans le vif du sujet.
Ca y est ! On y est enfin et puis pour ma futur perf, ca permet de prendre malgré tout des repères pour le déroulement des évènements, l’échauffement, le repos sur la plate-forme, comment sont annoncés les temps de décompte avant la perf, de voir comment sont gérés les incidents par l’équipe de sécurité. Pour la confiance et le relâchement c’est très important. On doit faire confiance à des gens que l’on ne connaît pas.
Brigitte s’est qualifiée hier pour la finale ! Enorme perf !!!!!!
Et maintenant Guillaume, Morgan et Christian qui ont un niveau énorme ! Espérons que tout ce passe pour le mieux.

Psmcafe:- Avec un niveau impressionnant et pas mal de pointure, peux-tu nous parler de ton entrée dans cette sphère d'exception ?

Patrick Poggi: En Egypte en 2007, j’y étais mais c’est vrai que le niveau étais vraiment différent : très bon pour les meilleurs mais presque tout le monde pouvait y participer. Il suffisait de rentrer dans les 4 meilleurs du pays que l’on représente. En Egypte, je n’étais pas connu. Bon c’est un peu pareil maintenant mais c’est différent ici. Y’a déjà une sélection avec des minimas et ensuite nous sommes moins nombreux.
Les regards sont différents, la communication est plus importante. Les athlètes se connaissent via les blogs et autres moyens d’internet donc je trouve qu’il y a un peu plus de respect par rapport aux performances déjà réalisées. Et puis bon, même si je n’y étais pas, la France est championne du monde donc on est vite reconnu par les autres.

 

Patrick Poggi poids constant

 

Psmcafe-Tes objectifs ?

Patrick Poggi: Deux objectifs:

Ramener la plaquette pour ma famille et tous les gens que j'aime et qui me soutiennent.

Ramaner aussi cette plaquette qui achèvera le travail de toute une équipe et la partager avec le Beluga Club Ajaccien sans qui je n’aurais pas pu participer à cet évènement. L'apnée est un sport d'équipe et nous avons la meilleure équipe du monde ( beluga,Belouga, BELUGA !)



Psmcafe-Tes craintes ?

Patrick Poggi: Y’en a pas, peur de rien et de personne. Ah oui ! Peut-être, j’avais peur du scorpion qui s’était glissé dans la voiture ! Mais maintenant ca va ! Hier, jour de mon anniversaire, il m’a piqué mais c’est bon je suis toujours là (rires).
En plus je l’ai attrapé et je le garde avec moi dans une boite.

Psmcafe- ton meilleur moment pour le moment ?

Patrick Poggi: Chaque jour ! L’ambiance entre nous est extra et chaque jour apporte son lot de surprises et de rigolades.
Dans une compétition individuelle, ce qui fait la différence, c’est l’esprit d’équipe.
Au top l’équipe de France !

Psmcafe - le mot de la fin ?

Patrick Poggi: Il est 9h30 du matin. Je n’ai pas mangé ! Ca fait 1 heure que j’écris et j’ai faim ! !
Alors bon appétit ! Je vais manger des plaquettes et dévorer cette compétition !

 

Patrick Poggi

 

merci à lui et croisons les doigts !

 


© Copyright Thomas PONS pour PSM-CAFE
Site propulsé par CMS Made Simple